Quartier des andalous

Quartier des andalous

Le quartier andalou (Andalusi) de Fès est situé dans la médina de Fès el-Bali et est considéré comme le précurseur de la ville.

Ce quartier est né au début du IXe siècle en raison de la forte émigration de milliers de familles de religion musulmane résidant dans le sud de l'Espagne.

Les débuts

Au IXe siècle, la situation entre chrétiens et musulmans en Espagne commença à atteindre des limites insoutenables au point que, après la "Matanza del Arrabal", massacre qui s'est déroulé à Cordoue (anciennement connue sous le nom de al-Ándalus), plus de 20 000 familles prirent la décision d’émigrer de la péninsule. Plus de 8 000 familles se sont alors installées le long de la rive droite de la rivière de Fès, emmenant avec elles leur art et leur civilisation avancée pour créer le Quartier des Andalous.

Une promenade à travers le Fès espagnol

La rive andalouse se caractérise par l'originalité de ses édifices religieux et les activités artisanales de ses habitants. L'un des endroits les plus importants du quartier des Andalous est la mosquée des Andalous, construite entre les années 859 et 860, caractérisée par son remarquable minaret vert et blanc.

La mosquée des andalous est l'endroit idéal pour commencer à explorer ce quartier historique, parcourir ses rues étroites et découvrir quelques-unes des médersas qui furent construites dans les environs au début du XIVe siècle.